• Ventes et rentabilité stables par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent
  • Solides flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation et flux de trésorerie disponibles1
  • Prévisions de ventes revues à la hausse (croissance à un chiffre en milieu de fourchette) pour refléter la clôture de l’acquisition de Beaver
  • Sélection par The Boeing Company pour la fabrication du train d’atterrissage principal et des contrefiches des avions F/A-18E/F Super Hornet et EA-18G Growler
  • Octroi d’un contrat de cinq ans par Lockheed Martin Aeronautics Company pour la fabrication des trains d’atterrissage des appareils C-130J Hercules

LONGUEUIL, Québec, 10 août 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Héroux-Devtek Inc. (TSX : HRX), («Héroux-Devtek» ou la «Société»), important fabricant international de produits aérospatiaux, a publié aujourd’hui ses résultats du premier trimestre de l’exercice 2019 clos le 30 juin 2018. À moins d’indication contraire, tous les montants sont en dollars canadiens.

«Les résultats du premier trimestre, y compris les ventes et la rentabilité, sont stables par rapport à ceux du trimestre correspondant de l’exercice précédent et conformes aux prévisions de la direction. Les ventes dans le marché de l’aérospatiale commerciale ont augmenté, stimulées par les livraisons de Boeing 777 et 777X, tandis que les ventes dans le marché de la défense aérospatiale ont baissé, principalement en raison du ralentissement des activités liées au contrat avec l’Armée de l’air américaine, qui sera partiellement compensé par le nouveau contrat avec AAR Corporation qui commencera graduellement à s’accélérer au cours du deuxième trimestre. Nous avons continué de générer de solides flux de trésorerie disponibles, ce qui nous a permis d’améliorer une situation financière déjà saine, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s’établissant à 99,0 millions de dollars et la dette nette s’élevant à 33,4 millions de dollars, a déclaré Gilles Labbé, président et chef de la direction de Héroux-Devtek.

«Au cours des derniers mois, nous avons continué de bâtir un avenir durable pour Héroux-Devtek. Nous avons complété l’acquisition de Beaver et signé un certain nombre de nouveaux contrats avec AAR Corporation, The Boeing Company et Lockheed Martin. Ces réalisations témoignent de notre position de chef de file dans le marché des trains d’atterrissage. Le contrat portant sur les appareils F/A-18E/F Super Hornet et EA-18G Growler, en particulier, confirme nos liens de plus en plus étroits avec Boeing et représente une avancée importante pour nos activités du secteur de la défense. En ce qui a trait à nos prévisions de ventes, l’acquisition de Beaver nous permet maintenant de prévoir une croissance à un chiffre en milieu de fourchette pour l’exercice comparativement à l’exercice précédent. Enfin, avec l’acquisition de CESA qui devrait se conclure au cours des prochaines semaines, nous sommes en bonne position pour notre prochaine phase d’expansion», a conclu M. Labbé.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS Trimestres clos les 30 juin
(en milliers de dollars, sauf les données par action)20182017
Ventes85 77086 857
Résultat opérationnel4 8575 408
Résultat opérationnel ajusté15 2175 408
BAIIA111 88411 940
BAIIA ajusté112 24411 940
Résultat net3 5524 027
Bénéfice par action – dilué ($)0,100,11
Résultat net ajusté13 7864 027
Bénéfice par action ajusté ($)0,100,11
   
1 Mesure non conforme aux IFRS. Se reporter à la rubrique intitulée «Mesures non conformes aux IFRS» à la fin du présent communiqué de presse.
 

RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE
Les ventes consolidées se sont établies à 85,8 millions de dollars, comparativement à 86,9 millions de dollars au premier trimestre de l’exercice 2018. Cette légère baisse est imputable au recul des ventes dans le marché de la défense aérospatiale et à une incidence négative nette sur les ventes de 2,5 millions de dollars résultant des fluctuations d’un exercice à l’autre de la valeur du dollar canadien par rapport aux devises, partiellement contrebalancés par la hausse des ventes dans le marché de l’aérospatiale commerciale, comme il est décrit ci-dessous.

Les ventes commerciales ont augmenté de 5,6 % pour atteindre 45,8 millions de dollars, contre 43,3 millions de dollars au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette hausse s’explique principalement par une hausse des ventes de programmes de gros porteurs commerciaux, liée principalement à l’augmentation des livraisons de Boeing 777 et 777X, ainsi que par une hausse des ventes pour le programme de jets d’affaires, liée principalement à l’augmentation des livraisons pour le programme Embraer 450/500. Ces facteurs positifs ont été contrebalancés en partie par une baisse des activités d’ingénierie.

Les ventes liées au secteur de la défense ont reculé de 8,1 %, pour s’établir à 40,0 millions de dollars, en regard de 43,5 millions de dollars. Cette variation s’explique essentiellement par un ralentissement des activités de réparation et d’entretien pour l’Armée de l’air américaine et une baisse de la demande de fabrication pour certains clients civils. Toutefois, le nouveau contrat avec AAR Corporation commencera à compenser une partie de cette perte à compter du deuxième trimestre. Ces facteurs négatifs ont été contrebalancés en partie par une hausse de la demande de la part du gouvernement américain pour des pièces de rechange.

La marge brute a été de 13,1 millions de dollars, ou 15,2 % des ventes, comparativement à 12,9 millions de dollars, ou 14,9 % des ventes, pour la période correspondante de l’exercice précédent. La hausse de la marge brute est principalement attribuable à une imputation plus importante des coûts liés au programme du Boeing 777 et à une amélioration de l’efficacité de production. Ces facteurs ont été contrebalancés en partie par les fluctuations défavorables des taux de change qui ont représenté 0,3 % des ventes.

Le résultat opérationnel s’est élevé à 4,9 millions de dollars, ou 5,7 % des ventes, comparativement à 5,4 millions de dollars, ou 6,2 % des ventes, pour la période correspondante de l’exercice précédent. Le résultat opérationnel ajusté s’est établi à 5,2 millions de dollars, par rapport à 5,4 millions de dollars pour la période correspondante de l’exercice précédent. Le résultat opérationnel ajusté du trimestre considéré ne tient pas compte des frais liés aux acquisitions de 0,4 million de dollars. Par conséquent, le BAIIA ajusté, qui exclut les éléments non récurrents, a été de 12,2 millions de dollars, ou 14,3 % des ventes, comparativement à 11,9 millions de dollars, ou 13,7 % des ventes, pour la période correspondante de l’exercice précédent.

Le résultat net a atteint 3,6 millions de dollars, ou un bénéfice dilué par action de 0,10 $, au premier trimestre de l’exercice 2019, comparativement à 4,0 millions de dollars, ou un bénéfice dilué par action de 0,11 $, au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le résultat net ajusté, qui exclut les éléments non récurrents, après impôts, s’est établi à 3,8 millions de dollars, ou 0,10 $ par action, contre 4,0 millions de dollars, ou 0,11 $ par action, pour la période correspondante de l’exercice précédent.

Au 30 juin 2018, le carnet de commandes fermes de Héroux-Devtek totalisait 454 millions de dollars, comparativement à 466 millions de dollars trois mois plus tôt. Le carnet de commandes ne tient pas compte des contrats récemment annoncés.

SOLIDES FLUX DE TRÉSORERIE ET EXCELLENTE SITUATION FINANCIÈRE           
Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation se sont chiffrés à 8,5 millions de dollars au premier trimestre de l’exercice 2019, contre 2,6 millions de dollars au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette variation reflète une variation plus favorable des éléments hors trésorerie du fonds de roulement. Les flux de trésorerie disponibles se sont élevés à 6,4 millions de dollars pour le premier trimestre de l’exercice 2019, une hausse considérable par rapport à 0,5 million de dollars pour la période correspondante de l’exercice précédent. Compte tenu de ces flux de trésorerie disponibles générés, la situation financière déjà saine de Héroux-Devtek s’est encore améliorée au 30 juin 2018, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s’établissant à 99,0 millions de dollars et la dette à long terme totale, y compris la tranche à court terme, mais compte non tenu des frais de financement différés nets, s’élevant à 132,4 millions de dollars. La dette à long terme comprend un emprunt de 55,3 millions de dollars sur la facilité de crédit de la Société d’un montant autorisé de 200 millions de dollars. Par conséquent, la dette nette se chiffrait à 33,4 millions de dollars à la fin du premier trimestre, en baisse par rapport à 38,8 millions de dollars au 31 mars 2018. Le ratio de la dette nette/BAIIA ajusté était de 0,6x, comparativement à 0,7x trois mois plus tôt.

ÉVÉNEMENTS RÉCENTS

  • Le 16 mai 2018, Héroux-Devtek a annoncé la signature d’un contrat avec AAR visant la remise à neuf d’ensembles de trains d’atterrissage de l’avion KC-135, la fabrication de pièces de rechange pour les avions C-130 et KC-135 et la fabrication d’autres composants de trains d’atterrissage, tous à l’appui d’un contrat accordé à AAR par l’Armée de l’air américaine. La valeur totale du contrat pourrait dépasser 65 millions de dollars sur une période de 4 ans.
     
  • Le 2 juillet 2018, Héroux-Devtek a complété avec succès l’acquisition de la totalité des actions de Beaver Aerospace & Defense Inc. et de sa filiale en propriété exclusive PowerTHRU Inc.
     
  • Le 17 juillet 2018, Héroux-Devtek a annoncé qu’elle avait été sélectionnée par The Boeing Company pour la fabrication du train d’atterrissage principal et des contrefiches des avions F/A-18E/F Super Hornet et EA-18G Growler. Les premières livraisons sont prévues pour le troisième trimestre de l’année civile 2020. Le contrat comprend également des services potentiels en matière de pièces de rechange et d’après-vente.
     
  • Le 18 juillet 2018, la Société a annoncé qu’elle s’était vu octroyer un contrat de cinq ans par Lockheed Martin Aeronautics Company pour la fabrication des trains d’atterrissage des avions C-130J Hercules. Ce renouvellement de contrat comprend la fabrication et l’assemblage de trains d’atterrissage et la fourniture de pièces de rechange à compter de janvier 2020.

MISE À JOUR DES PRÉVISIONS
La direction met à jour ses prévisions relativement aux ventes pour l’exercice 2019 en tenant compte de l’acquisition de Beaver. La direction s’attend maintenant à une croissance des ventes à un chiffre en milieu de fourchette en regard de celles de l’exercice 2018, soit une amélioration en regard des prévisions précédentes de ventes stables. Les prévisions à l’égard des dépenses en immobilisations sont demeurées inchangées à 15 millions de dollars

Se reporter à la rubrique intitulée «Déclarations prospectives» ci-après et à la rubrique intitulée «Prévisions» du rapport de gestion de la Société pour le trimestre clos le 30 juin 2018 afin d’obtenir de plus amples détails concernant les principales hypothèses sur lesquelles se fondent les prévisions qui précèdent.

TÉLÉCONFÉRENCE
Héroux-Devtek inc. tiendra une conférence téléphonique pour discuter de ces résultats le vendredi 10 août 2018 à 11 h 30, heure de l’Est. Les personnes intéressées peuvent participer à l’appel en composant le 1-877-223-4471 (Amérique du Nord) ou le 1‑647-788-4922 (ailleurs dans le monde). Il sera également possible de participer à la conférence en direct sur le site Web de Héroux-Devtek au www.herouxdevtek.com/fr-CA/investisseurs/evenements ou encore à l’adresse http://www.gowebcasting.com/9346.

Une présentation connexe sera également disponible sur le site Web de Héroux-Devtek au www.herouxdevtek.com/fr-CA/investisseurs/evenements.

Dans la mesure où il vous serait impossible de participer à la conférence téléphonique, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de celle-ci en téléphonant au 1-800-585-8367 et en composant le code 3274689 sur votre clavier téléphonique. Cet enregistrement sera accessible à compter du vendredi 10 août 2018 à 14 h 30, heure de l’Est, et ce, jusqu’à 23 h 59, heure de l’Est, le vendredi 17 août 2018.

PROFIL
Héroux-Devtek inc. (TSX : HRX) est une entreprise internationale qui se spécialise dans la conception, la mise au point, la fabrication ainsi que la réparation et l’entretien de systèmes et de composants de trains d’atterrissage et d’actionnement destinés au marché de l’aérospatiale. Troisième plus importante entreprise de trains d’atterrissage à l’échelle mondiale, la Société fournit de nouveaux systèmes et composants de trains d’atterrissage aux secteurs commercial et de la défense du marché de l’aérospatiale, de même que des produits et services sur le marché secondaire. La Société fabrique également des systèmes hydrauliques, des systèmes de filtration des fluides et des boîtiers pour systèmes électroniques. La Société réalise environ 90 % de ses ventes à l’extérieur du Canada, dont environ 65 % aux États-Unis. La Société a son siège social à Longueuil, au Québec, et possède des installations dans le Grand Montréal (Longueuil, Laval et Saint-Hubert), à Kitchener, Cambridge et Toronto en Ontario, à Springfield et Strongsville dans l’Ohio, à Wichita au Kansas, à Everett dans l’État de Washington, à Livonia au Michigan, et à Runcorn, Nottingham et Bolton au Royaume-Uni.

DÉCLARATIONS PROSPECTIVES
À l’exception de l’information historique, ce communiqué peut contenir de l’information et des déclarations de nature prospective en ce qui concerne la performance future de la Société. Ces déclarations se fondent sur des hypothèses et des incertitudes, ainsi que la meilleure évaluation possible de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, les fluctuations des résultats trimestriels, l’évolution de la demande pour les produits et services de la Société, l’incidence de la concurrence sur les prix, ainsi que les tendances générales du marché et les changements de la conjoncture économique. En conséquence, le lecteur est averti qu’un écart peut survenir entre les résultats réels et les prévisions. Se reporter à la rubrique intitulée «Prévisions» du rapport de gestion de la Société pour l’exercice clos le 31 mars 2018 afin d’obtenir de plus amples détails concernant les principales hypothèses sur lesquelles se fondent les prévisions. Ces prévisions sont fournies afin d’aider le lecteur à comprendre la performance financière et les perspectives de la Société et de lui présenter l’évaluation par la direction des projets et activités à venir, et le lecteur est prié de noter que ces déclarations pourraient ne pas se prêter à d’autres fins.

MESURES NON CONFORMES AUX IFRS
Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement («BAIIA»), le BAIIA ajusté, le résultat opérationnel ajusté, le résultat net ajusté, le bénéfice par action ajusté et les flux de trésorerie disponibles ne sont pas des mesures de rendement conformes aux Normes internationales d’information financière («IFRS»). Il est donc peu probable qu’elles puissent être comparables à des mesures similaires publiées par d’autres émetteurs. La direction estime toutefois qu’elles procurent aux investisseurs des renseignements utiles pour leur permettre d’évaluer la rentabilité et les liquidités de la Société, ainsi que la capacité de celle-ci de générer des fonds pour financer ses activités. Se reporter à la rubrique intitulée «Mesures financières non conformes aux IFRS» dans la section Résultats d’exploitation du rapport de gestion de la Société pour les définitions et les rapprochements aux mesures conformes aux IFRS les plus directement comparables.

Avis aux lecteurs : Les états financiers consolidés résumés intermédiaires non audités complets et le rapport de gestion sont accessibles sur le site Web de Héroux-Devtek à l’adresse www.herouxdevtek.com.

De :Héroux-Devtek Inc. 
 Gilles Labbé 
 Président et chef de la direction 
 Tél. : 450-679-3330 
   
Contact :Héroux-Devtek Inc.MaisonBrison
 Stéphane ArsenaultPierre Boucher
 Chef de la direction financièreTél. : 514-731-0000
 Tél. : 450-679-3330